Ligne de fracture

ligne de fracture

Le mur immense avait attiré mon regard, j’imaginais là un mur d’escalade vertigineux. En m’approchant, je découvre cette interdiction posée très haut pour ne pas être arrachée. A la veille du mondial, cette interdiction sonne pour moi comme une interdiction de jouer. Je sors mon appareil pour prendre la photo. Tout vient très vite après…

J’aime le regard tourné vers l’affiche tout en sachant que maintenant ce sont d’autres jeux, d’autres divertissements, d’autres liens. Cette affiche a-t-elle encore vraiment du sens ? A Paris, sait-on encore seulement ce que veut dire jouer au ballon dans la rue ? Alors contre un mur ! N’en parlons pas !

Et peut-on imaginer que la coupe du monde de football n’est plus de sens un jour

FiFi la Rouge

Beaucoup de souvenirs d'enfance dans la forêt, à la ferme ou à la mer : mes terrains de jeu grandeur nature. Après une vie trépidante d'ingénieur et de manager dans des groupes internationaux, je prends le temps de revenir aux sources et aux racines. Mon métier d'accompagnement des hommes, des équipes et des organisations est nourri de mon rapport à la nature : la simplicité, la touche qui sublime ou révèle ce qui est parfois sous nos yeux mais que l'on ne voit plus. Être cet observateur et ce "peintre" d'une nature qui nous offre bien plus qu'on ne lui donne pour continuer l'émerveillement de l'enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *